En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir un meilleur service. Lire notre politique d'utilisation des cookies. Fermer

Présentation

Présentation

Téléchargements

10 idées reçues sur les HLM Les membres du bureau Organigramme Allier Habitat

 

Un peu d'histoire

 

Créé par décrét du 3 février 1950, Allier Habitat s'appelait, à l'origine, l'Office Public Départemental d'Habitations à Bon Marché de l'Allier. La crise du logement, déjà inquiétante entre les deux guerres, s'est accrue après les événements de la guerre de 39-45.  Les populations rurales se sont déplacées vers les centres urbains et "la fixation définitive dans ce Département de personnes repliées au cours des événements par suite de l'arrêt de la construction et de la dégradation accrue d'une partie de la propriété locative" a motivé la création de l'Office.

Indépendamment, les communes de Montluçon et Commentry avaient déjà entrepris la construction de logements. Il fallait remédier à un déficit de logements à Bellerive-sur-Allier, Dompierre et Villefranche notamment, en raison de l'accroissement de leur population. La commune de Cusset est également rajoutée à la liste, et d'autres communes au besoin. Le Ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme a donc décidé de confier la mission de coordination à l'Office. Les dotations arrivent alors pour permettre le financement des constructions de logements.

Devenu Office Public Départemental d'H.L.M. de l'Allier, le statut des offices (OPHLM et OPAC) change et passe par une unification statutaire. Depuis le 3 février 2007 (date d'application de l'ordonnance), le statut est celui d'Office Public de l'Habitat (OPH) ; il devient Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial (EPIC). L'office s'appelle désormais  ALLIER HABITAT et se dote d'une nouvelle identité visuelle.

Le Conseil d'Administration est initialement composé de 12 membres, puis 15 : 5 membres désignés par l'organe délibérant de la collectivité locale ou de l'établissement public de rattachement de l'office ; 5 membres dont 1 représentant de l'Union départementale des Associations familiales (UDAF), désignés par le commissaire de la République du département et ayant un rapport avec les domaines du logement, de l'urbanisme ou du secteur social ; 3 membres élus par les locataires ; 2 membres désignés par les conseils d'administration des CAF et par les organismes collecteurs de la participation des employeurs à la construction.

Le Conseil d'administration, qui compte aujourd'hui 23 membres, se réunit au moins trois fois par an.

La commission d'attribution de logements est également instituée.

 

Allier Habitat aujourd'hui

Avec plus de 4 700 logements répartis dans 144 communes du département, Allier Habitat est présent aussi bien dans le milieu rural que dans les zones urbaines. Environ 3 000 logements (du T1 au T7) sont situés dans des bâtiments collectifs, réhabilités ou de construction récente et 1 700 logements sont individuels : des pavillons construits ou acquis au fil des opportunités.

Allier Habitat a noué un lien étroit avec le monde associatif en créant ou rénovant des foyers pour personnes handicapées, des foyers spécialisés, des maisons relais et d'accueil, des maisons de retraites, une MARPA, des foyers de jeunes travailleurs, soit 500 logements.

Présidé par Catherine Corti, vice-présidente du Conseil départemental, Allier Habitat emploie 80 personnes et comprend 3 agences (Cusset, Domérat et Yzeure) et 5 antennes de proximité.

Le Bureau, composé de 7 membres, est l'organe délibérant et a reçu compétence du Conseil d'Administration.

 

Les territoires Allier Habitat:

Le territoire de Cusset regroupe 2 500 logements avec, pour le bassin de Vichy, 1 000 logements sur Cusset même, 200 à Bellerive-sur-Allier, 190 à Saint-Yorre et 160 à Saint-Germain des Fossés, essentillement collectifs.

Le reste se répartit entre Gannat (100 logements), Le Mayet de Montagne (110 logements) et Varennes-sur-Allier (200 logements).

Le territoire de Domérat compte 1 000 logements beaucoup plus éclatés dans des communes rurales, en pavillonnaire ou réhabilitation de centre bourg. Cependant, 120 logements sont situés à Domérat et 75 à Bourbon l'Archambault.

Pour finir, le territoire d'Yzeure dispose de 1 100 logements avec 300 sur Yzeure même répartis entre collectifs et individuels, et 300 logements sur Dompierre-sur-Besbre. Le reste étant éclaté sur tout le secteur.

Le parc Allier Habitat est très hétéroclite : logements collectifs, anciens - avec rénovation programmée - ou récents, logements individuels, semi-collectifs, comme c'est souvent le cas pour des réhabilitations de centre-bourg.

Les logements construits actuellement répondent tous à des normes visant à réduire les dépenses énergétiques.

Un des principaux enjeux actuellement est de moderniser le parc, afin de réduire les charges locatives.

L'objectif pour 2018 est de réhabiliter 1 800 logements du parc Allier Habitat.

 

Les équipes Allier Habitat

Le Directeur-général, Patrick Cary, recruté par les membres du Conseil d'Administration, dirige les équipes et l'activité de l'Office. Il exécute les décisions et orientations du Conseil d'Administration et est un partenaire privilégié des élus et de sa collectivité de rattachement (Conseil départemental).

Il a sous sa responsabilité quatre directeurs :

Un directeur du Patrimoine et du Développement : Olivier Peyle

Un directeur de la Clientèle et de la Proximité : Olivier Bardet

Un directeur de la Gestion locative et du Contentieux : Frédérique Etienne

Un directeur des Finances et Comptabilité : Thierry Lefrancq

Deux services sont directement rattachés au directeur-général :

le service des Affaires Juridiques dirigé par Marie-Laure Issard

le service des Ressources Humaines dirigé par Bernadette Garçon.

 
Mon panier